Accueil

Maladies: Dermato - Cheyletiellose (gales) du lapin nain

fiche créée le: 2003-10-22 modifiée le : 2023-05-13

Il s'agit dune maladie de peau, d'un eczéma parasitaire, qui donnes plein de pellicules, voisin des gales, dues à un acarien, parasite externe du nom de Cheyletiella parasitivorax .
Ce type de parasite est parfois décrit chez le chien et le chat.
Les maitres d'animaux contaminés peuvent entraîner des démangeaisons chez leurs "maitres humains".

Dermato - Cheyletiellose (gales) du lapin nain

Quelle en est la cause ? Le parasite est visible au microscope (cf photo) ou avec une très forte loupe. Sur la photo de droite, on voit un oeuf.
Il s'agit d'acariens de la fourrure. Il mange les débris cutanée.

Dermato - Cheyletiellose (gales) du lapin nain

Voilà ce qui arrive : Comme on peut le voir sur la photo, le poil est plein de squames, de pellicules recouvert d'une sorte de neige blanche.

Les acariens ne pénètrent pas dans la peau, et les démangeaisons sont plus discrètes et diffuses.

Généralement, on trouve une explosion du problème parasitaire lorsque l'animal vieillit ou qu'il est malade et ne fait plus bien sa toilette.

La localisation est surtout sur la ligne du dos, mais peut parfois s'étendre secondairement.

L'adénite sébacée, peut présenter des lésions assez similaires et on doit faire la distinction.
Certaines teignes aussi...

Evolution : A l'occasion d'un passage à vide physiologique, le parasite se met à proliférer: vieillissements, arthrose, maladie cachectisante.

C'est un profiteur, et lorsque le nombre de Cheyletielles est devenu très important, le grattage commence avec l'apparition de toutes ces squames caractéristiques.

Plus il y a de squames, et plus le parasite est content, c'est ce qui le nourrit. Il y a donc un emballement parasitaire; un véritable cercle vicieux.

Dermato - Cheyletiellose (gales) du lapin nain

Que se passe t'il ? L'aspect et les symptômes permettent d'avoir un fort doute.
Cependant, il n'est pas toujours facile d'être sûr, et une visite chez le vétérinaire, avec la mise en évidence des parasites au microscope, va clore le débat.

Y a-t-il de l'espoir ? La présence du parasite peut être éliminée et ainsi on a un guérison parfaite et définitive.
Le pronostic semble donc plutôt bon, cependant, il est impératif d'essayer de comprendre pourquoi il y a un mauvais état de santé et si possible d'où cela provient avant que le problème larvé ne nous explose à la figure.
C'est un signe d'appel que l'on ne doit pas négliger.

Dermato - Cheyletiellose (gales) du lapin nain

Que peut-on faire ? Par ma pratique, je me suis aperçu que ce parasite mi externe mi intradermo (pseudo gale, les gales sont dans la peau), est pas si facile à déloger.
J'alterne un traitement en pipettes de perméthrine imidaclopride et de sélamectine sur 2 mois.
L'un agit sur ce qui est externe et l'autre sur ce qui est dans la peau.

La disparition complète des squames est longue, et intervient bien après la fin du traitement.

Comment l'éviter ? Cette maladie est une maladie d'élevage, et la sujets contaminés peuvent être porteurs sains pendant plusieurs années avant de manifester des symptômes.
C'est pourquoi, subitement un lapin qui n'avait rien se retrouve avec un eczema du dos.
Mes client me demandent: "mais où a t il attrapé ça ? "
Et même si on a un lapin de 12 ans comme aujourd'hui, je réponds: "auprès de sa Maman".

Contagiosité ? C'est une maladie contagieuse entre lapins et un traitement entrepris dans un groupe d'animaux doit être administré à tout en même temps.
De plus par contact les maitres du lapin malade peuvent avoir des grattouilles après avoir fait des câlins aux lapin. Cette contamination de contact disparait après le traitement effectué chez le malade.

Auteur :

Philippe Vanhee


Dr Vétérinaire

Soumis à copyright
Dr Vanhe Philippe
Contact: cliquez sur la Photo