Widgets Amazon.frMaladies: Tumeur Mammaire de la souris
Accueil

Maladies: Tumeur Mammaire de la souris

fiche créée le: 2011-07-09 modifiée le : 2016-11-25

Les souris peuvent présenter des tumeurs mammaires, en particulier des Adénocarcinomes mammaires.

Tumeur Mammaire de la souris

Quelle en est la cause ? Les cycles hormonaux répétés, des kystes ovariens hormono - sécrétants, une espèce axée sur la reproduction nombreuse fait de la souris comme du rat une espèce susceptible de développer plus facilement des masses mammaires.

Voilà ce qui arrive : Les symptômes sont assez univoques, on au une ou plusieurs 'grosseurs' qui se développent au niveau de la chaine mammaire.
En fonction du grade de malignité, les tumeurs peuvent grossir plus ou moins rapidement.
Les tumeurs si elles ont trop grossi peuvent finir par gêner la locomotion,
ou se fissurer en tumeur abcèdée.

Tumeur Mammaire de la souris

Que se passe t'il ? Le diagnostic est assez facile, mais à différentier des abcès.
Une fois retiré, on peut faire analyser la tumeur pour connaitre l'évolution qu'elle peut présenter:
localement ou général (métastases)
rapidement ou lentement (grade de malignité)

Y a-t-il de l'espoir ? Pour le pronostic, on peut être réservé, car les carcinomes sont les plus fréquents.

Tumeur Mammaire de la souris

Que peut-on faire ? Le seule option est de retirer cette masse tant que c'est encore possible.
Sur des espèces aussi petites, on peut demander par téléphone, si son vétérinaire est susceptible d'opérer ce type de tumeur ou s'il préfère le référer à un confrère spécialisé.
Les masses tumorales se situent en sous cutané. Ce n'est pas une chirurgie trop stressante, même si en proportion la tumeur à retirer parait énorme.
Le souris cicatrisent bien.

Traitement : L'examen histologique porte sur deux masses mammaires.

Les pièces d'analyse intéressent chacune une prolifération tumorale non encapsulée, à croissance invasive, constituée d'une composante épithéliale.

Une des néoformations prenant en partie naissance au sein des canaux présente une structure acinaire et de type solide ; l'autre masse infiltrant le muscle strié sous-jacent forme des tubes, acini, papilles et plages trabéculaires. Cytologiquement, les cellules tumorales apparaissent de taille moyenne ; elles sont caractérisées par un noyau rond à ovale muni d'un petit nucléole et un cytoplasme moyennement à peu abondant. Les atypies cellulaires quant à l'anisocaryose sont plus marquées sur une des masses (sans peau) et l'index mitotique y est plus élevé avec jusqu'à plus de 10 figures de mitose par champ à l'objectif 40.
CONCLUSION
Adénocarcinome(s) mammaire. Commentaire :
Il s'agit de tumeurs mammaires malignes de mauvais pronostic exposant à des risques de récidives locales et de métastases. Les proliférations tumorales sont localement observées jusqu'à la limite des prélèvements analysés.

Comment l'éviter ? L'ovariectomie précoce est la seule prévention envisageable au jour d'aujourd'hui.

Auteur :

Philippe Vanhee


Dr Vétérinaire

Soumis à copyright
Dr Vanhee Philippe Veterinaire
Contact: cliquez sur la Photo

Dr Vanhée Vétérinaire, cas clinique Novembre 2015

JR Farm Adult pour hamster - 500 g