Widgets Amazon.frMaladies: Dermato: Alopecie - Kystes Ovariens du Cochon d'Inde
Accueil

Maladies: Dermato: Alopecie - Kystes Ovariens du Cochon d'Inde

fiche créée le: 2002-05-15 modifiée le : 2015-01-31

Maladie du cochon d'Inde femelle du à une perturbation hormonale sexuelle liée à la présence d'énormes kystes ovairens, se traduisant en particulier par une perte de poils puis une alopécie du dos et des reins.

Dermato: Alopecie - Kystes Ovariens du Cochon d'Inde

Voilà ce qui arrive : - Alopécie: C'est le symptome le plus courant: le cochon d'Inde perd ses poils sur les flancs sans lésion de la peau. L'image est assez caractéristique, avec un ventre de type batracien.
- Il y a eu dans certains cas des perturbations mammaires: les mammelles peuvent prendre un aspect anormal.


Que se passe t'il ? Lorsqu'on a une alopécie (plus de poils tombent que ce qui repousse) symétrique, surtout localisée au flancs et au ventre, sans eczéma associé, il faut penser à ce type de pathologie.

Y a-t-il de l'espoir ? La peau est "la partie visible de l'iceberg" . Il faut savoir que pour que les modifications soient visibles extérieurement, il y a tout une série de désordres métaboliques associés, et depuis plusieurs mois au moins.
Il ne faut pas prendre cela à la légère; l'opération est largement justifiée, même si toute opération présente un risque.

Que peut-on faire ? L'ovariectomie est le traitement de choix. Elle pourra être pratiquée par ton vétérinaire.

Traitement : Ovariectomie bilatérale: Personnellement je procède par les flancs, car le pédicule ovarien est court, et cela réduit le risque de traumatisme intestinal.
Généralement une fois l'ovaire fixé, je ponctionne le kyste pour pouvoir aisément passer par la fenètre chirurgicale.
L'anesthésie gazeuse est préférable, car nous intervenons sur un animal débilité.

Auteur :

Philippe Vanhee


Dr Vétérinaire

Soumis à copyright
Dr Vanhee Philippe Veterinaire
Contact: cliquez sur la Photo

Gabrisch K. - Zwart P. La consultation des N.A.C. - CollectionMédecine Vétérinaire - 1987
Vanhée Philippe - Cas Clinique decembre 2001