Widgets Amazon.frMaladies: Neuro: Trouble de l'equilibre chez le rat Torticolis
Accueil

Maladies: Neuro: Trouble de l'equilibre chez le rat Torticolis

fiche créée le: 2007-11-30 modifiée le : 2008-07-19

Cette maladie est appelée trouble de l'équilibre, torticolis, syndrome vestibulaire, tête penchée chez le rat. Elle est confondue avec les AVC (accident cérébraux) par leur symptomatologie.

Neuro: Trouble de l'équilibre chez le rat Torticolis

Quelle en est la cause ? Les germes que l'on y retrouve généralement sont:
Les Streptocoques Béta hémolytiques
ou
Streptococcus pneumoniae

ou
Les Staphylocoques, associés aux Mycoplasmes (cf Mycoplasmose Murine)

Les coryzas ou rhumes (cf page du site) pas soignés en sont généralement la cause, même si parfois les symptomes sont absents.
L'infection remonterai par les trompes d'Eustache pour contaminer l'oreille moyenne puis l'oreille interne où se situe le centre de l'équilibre.

Voilà ce qui arrive : Le plus évident est l'inclinaison de la tête baptisée "Torticolis". Celui-ci est associé à des pertes d'équilibre.
L'animal peut aller dans les cas les plus graves, jusqu'à tomber sur le côté et ne plus pouvoir de relever, voire rouler.
L'oreille malade est celle vers laquelle il penche.
Il peut y avoir aussi des nystagmus: il s'agit de mouvements horizontaux, rapides et involontaires de l'oeil.

Evolution : Il y a souvent cas de stabilisation spontanée avec beaucoup de séquelles ; miraculeux sont les cas de récupération.
Les troubles s'accentuent de jour en jour, au départ, seul un traitement hyper rapide permet de limiter la catastrophe.

Que se passe t'il ? Les symptomes sont assez évocateurs: La tête reste penchée, et l'animal ne tient plus son équilibre.
Les chutes sont fréquentes...
On remarque souvent l'association avec les infections respiratoires murines chronique, sur l'animal ou bien dans le groupe.
Avec des sécrétions colorées autour des yeux, et au niveau de nez.

Y a-t-il de l'espoir ? Le pronostic est grave.
Plus tôt le traitement sera mis en place, et moins grandes seront les séquelles.
Cependant, même après un traitement réussi, l'infection est susceptible de se réveiller de nouveau après parfois plusieurs années.

Que peut-on faire ? Les traitements doivent aller dans l'intérieur de l'oreille. Seuls les médicaments donnés par voie générale pourront avoir un effet.
L'aide de ton VT est indispensable pour traiter cette maladie.
Par rapport à mon expérience, les traitements très précoces par injection m'ont permis d'avoir un taux de guérison régulier, si c'est pris dès le début.
Cependant, la plupart du temps, on a arret de l'évolution pathologique avec des séquelles qui ne remettent pas en cause le pronostic vital.

Traitement : Cloramphénicol
Sulfamides
Parfois associés avec de la terra même si elle n'est as trop indiquée chez le cochon d'inde
Corébral
Antiinflammatoires stéro‘diens ou non dans les cas sévères

Il y aura stabilisation de l'évolution et regression légere des troubles dans le courant de la première semaine.
C'est le mieux que l'on peut espérer. Au delà tout espoir de récupération est vain.
Donc traiter vite et fort.

Comment l'éviter ? Il faut toujours traiter tout coryza débutant. (cf page des coryzas)
Souvent les coryzas sont confondus avec des rhumes allergiques alors que ces derniers sont très rares.

Auteur :

Philippe Vanhee


Dr Vétérinaire

Soumis à copyright
Dr Vanhee Philippe Veterinaire
Contact: cliquez sur la Photo

Vanhee Philippe, Dr Vétérinaire, RongeurS.net cas clinique Décembre 2007